L’expérience
interactive

Qui gère la multitude d’avions qui passent chaque jour dans le ciel ?
Venez organiser le trafic aérien et comprendre les multiples
facettes du métier de contrôleur aérien.

Le contrôle aérien

Test de recrutement

Le courant-jet (jet stream)
Le circuit d’attente
L’histoire de l’alphabet aéronautique
La bande de progression, un des outils du contrôleur aérien
Le contrôleur en route
Les classes d’espace aérien
Le contrôleur d’aérodrome
Les grandes routes aériennes
Le contrôleur océanique
Le plan de vol
Le métier de contrôleur aérien
Les messages d’urgence
Les centres de contrôles au Canada
Le contrôleur d’approche
La phraséologie aéronautique
Le suivi des avions en vol
Les routes nord-atlantiques (NAT)
Les mesures essentielles : altitude, distance et vitesse
Les turbulences de sillage
Les outils de détection
Les pannes informatiques
Le matériel radio et les fréquences
Les balises radioélectriques
Les zones hors-radar
Le duo explosif : pression et fatigue
La sécurité du trafic
La prévention du stress
L’évolution du contrôle aérien
Les facteurs météo perturbateurs

00:00

À propos

Note d’intention

Prendre l’avion est un acte de foi. Nous avons confiance que cet appareil va défier la loi de la gravité, voler, et finalement se poser en douceur à destination. La complexité de ce phénomène nous échappe. Des dizaines de milliers de fois par jour des avions décollent et atterrissent partout dans le monde. La répétition rend l’expérience banale, et nous fait presqu’oublier que notre sécurité repose entièrement entre les mains de dizaines d’hommes et de femmes; pilotes et agents de bord, mais surtout une foule invisible qui guide l’appareil. Ces gens, les anges gardiens de notre sécurité, ce sont les contrôleurs de la circulation aérienne. Leur travail qui a toujours été un véritable défi est, d’année en année, de plus en plus titanesque. L’expérience « Aiguilleurs du ciel » sonde les nombreuses complexités du contrôle aérien au 21ième siècle, une époque où les aéroports doivent affronter un achalandage aérien de plus en plus exacerbé.

Avertissements

Le dispositif Aiguilleurs du Ciel est un complément web au documentaire Aiguilleurs du ciel - Les nouveaux défis du contrôle aérien. Les vidéos et les jeux présentés ici sont des représentations et des simulations du travail des contrôleurs aériens. Pour la fluidité et le bon fonctionnement des jeux, quelques entorses à la réalité ont dû être concédées.

  • Tous les aéroports ne possèdent pas une tour de contrôle, ce qui signifie que le trafic n’est pas toujours géré directement par des contrôleurs. A certains aéroports, il y a des spécialistes d’informations de vol. Les rôles et les services offerts diffèrent donc selon les lieux.
  • Dans la vidéo et dans le jeu « Aérodrome », les contrôles «sol» «tour» et «mise en route» sont effectués par le même contrôleur. Cela signifie que dans la réalité, le contrôleur aérodrome guide l’avion jusqu’à ce que celui-ci quitte les voies de circulation, et non la porte de débarquement. Le jeu utilise une représentation visuelle des pistes de l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau de Montréal;
  • Dans le jeu « Approche », l’altitude est optimale pour chaque avion et ne peut pas être modifiée. Il n’est pas possible de faire attendre des avions dans des circuits d’attente;
  • Dans le jeu « En route », la vitesse et l’altitude sont optimales pour chaque avion et ne peuvent être modifiées;
    Dans la vidéo, le mot balise est utilisé pour représenter deux choses distinctes: les points de passage et les objects physiques au sol (permettant un échange de signal entre l’avion et le sol). Concrètement, les points de passage sont des coordonnées GPS (une latitude, une longitude), et les balises sont des aides à la navigation, lesquelles sont basées au sol.
  • Dans le jeu « Océanique », la vitesse et la route (NAT) sont optimales pour chaque avion et ne peuvent être modifiées;
    Les horaires des vols sont organisés par les compagnies aériennes pour optimiser le décalage horaire et répondre à la demande des passagers
  • Les unités de mesure utilisées sont les miles nautiques, les pieds, et leurs équivalences métriques;
  • Chaque nombre a pu subir un arrondi, à la décimale supérieure pour faciliter la lecture;
  • Les avions sont plus souvent identifiés par deux lettres au lieu de trois; AC au lieu de ACA;
  • La taille et la forme des zones de contrôle diffèrent d’un aérodrome / d’un lieu à l’autre;
  • Le nombre de contrôleurs impliqués dans d’un vol Montreal-Paris est en vérité beaucoup élevés que 8; au moins une vingtaine de contrôleurs travaillera sur ce type de vol transatlantique car les zones de chaque type sont démultipliées.

Sources

  • Le contenu présent sur ce site a été élaboré, pour partie, en collaboration avec NavCanada;
  • Le détail des sources est présent dans chaque article de la médiathèque.

Crédits

PRODUIT AVEC LA PARTICIPATION DE





Premier chef de produit ICI tou.tv
et Nouvelles écritures

Sophie Côté

Chef de contenu, Nouvelles écritures

Sophie Bégin

Chargée de projets, ​Nouvelles écritures​

Mélissa Dinel

Production

Présidente et productrice

Josette D. Normandeau

Producteur exécutif

Jacques Nadeau

Directrice de projet

Pauline Boisbouvier

Chef de projet et des contenus

Karen Airieau

Recherchiste et rédactrice

Tiziana Saad

Recherchiste photos

Irina Gaber

Comptabilité de production

Nancy Larue (ProProd Gestion)

Et le concours de

Conception et réalisation

Concepteur, scénariste interactif

Franck Desvernes

Directeur technique et programmation

François Pallaud

Intégrateur

Alexis Gartion

Direction artistique
et design graphique

Maude Thibodeau

Julien Lauzon

Contenu animé

Samuel Jacques

Amélie Tourangeau

Narration

Jacinthe Parenteau

Enregistrement, effets sonores, monteur sonore et mixeur

Jean-Olivier Bégin

Musique originale

Daniel Toussaint

Remerciements à

Bernard Vaillot, Producteur Exécutif (Galaxie Presse)

Patrick Amar, contrôleur aérien

Résultat final

pts

Moyenne des joueurs pts

Votre entraînement est terminé.

Êtes-vous prêt à devenir contrôleur?

Vous plongez dans un bassin de
3000 candidats par an.

Seuls 50 à 80 d’entre vous
seront admis en formation.

Les personnes recherchées
sont celles capables de :

Maintenant que vous êtes selectionné,


c’est parti pour 18 mois de formation.

Au programme

18 mois plus tard,


vous obtenez votre licence !

Maintenant au travail !

Vos collègues sont majoritairement


masculins, même si les femmes tendent
de plus en plus vers ce métier.

Au cours de votre carrière, votre salaire,
peut évoluer significativement.

À votre poste de travail :


concentration optimale sur vos outils de contrôle

Vous travaillez de jour,


de nuit, par quarts

Vous trouvez que ça fait beaucoup de contraintes ?


N’oubliez pas : c’est un métier passion

Pour plus d’informations sur
le métier de contrôleur :

    Utiliser de façon
    efficace leur mémoire
    Résoudre
    des problèmes
    rapidement
    Communiquer
    de façon claire
    Phraséologie
    Réglementations
    Simulateur

    Votre lieu d’habitation dépend du poste que vous occupez. La mobilité est obligatoire dans ce métier.

    75%
    25%
    66 000 $
    142 000 $
    Pas de
    cellulaire
    Pas de
    musique
    Pas
    d’Internet
    Ex. Six jours en fonction /
    trois jours de repos
    Qui permet d’assurer la sécurité de milliers de voyageurs chaque jour!
    Découvrir le film

    Devenir
    contrôleur